L’incontinence réflexe ou incontinence neurogène

L’incontinence réflexe ou incontinence neurogène est une expression générique pour désigner l’incontinence engendrée par des troubles neurologiques. Ces troubles et maladies neurologiques, incluant la sclérose en plaques, une paraplégie et la « spina-bifida », peuvent provoquer des problèmes de continence.

 

Qu’est-ce que la vessie neurologique?

L’incontinence réflexe ou l’incontinence neurogène (vessie neurologique) est un type d’incontinence où les fuites sont dues à la transmission de signaux nerveux anormaux ou endommagés vers la vessie. Les personnes touchées par l’incontinence réflexe peuvent subir une perte de contrôle de leur vessie ou même ne pas ressentir l’urgence d’aller aux toilettes. C’est souvent parce que ces mictions involontaires ne se font pas ressentir que ce type d’incontinence est également appelé incontinence neurogène. Le degré de ce type d’incontinence varie d’une personne à l’autre, mais bien souvent c’est le volume entier de la vessie qui est impliqué ! Selon les facteurs de l’incontinence, différents traitements et prises en charge existent.

 

Les facteurs de l’incontinence réflexe

Les nerfs et la moelle épinière jouent un rôle important dans le cas d’une vessie neurologique. La moelle épinière est reliée à aux différentes parties du corps, incluant la vessie, via les nerfs. Les nerfs transportent les signaux entre la vessie, la moelle épinière et le cerveau, commandant les muscles de la vessie lors de contraction ou de relâchement. Dans le cas d’une vessie neurologique ou incontinence réflexe, ce mode de fonctionnement ne s’exécute pas comme il le devrait.

L’incontinence réflexe est causée par des anormalités dans le système nerveux entrainant une perturbation des réflexes dans le cerveau.

Les facteurs fréquents sont la paraplégie, la spina bifida, des tumeurs, la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, l’infarctus cérébral ou l’hémorragie cérébrale et nerfs endommagés à la suite d’une intervention chirurgicale, d’accidents ou d’infections.

 

Les traitements contre l’incontinence réflexe

L’incontinence réflexe peut être difficile à traiter car elle est due à des problèmes de santé sous-jacents. Alors que les traitements devraient toujours être individualisés et dépendre de la cause de l’incontinence, ils sont généralement axés sur la réduction des symptômes incommodants et sur la prévention de dommages irréversibles sur les reins. La première étape doit toujours inclure une consultation chez le médecin ou un professionnel de santé pour déterminer le type et la cause de l’incontinence. Ils sont souvent en mesure de diagnostiquer l’incontinence réflexe ou neurogène à partir des antécédents médicaux à disposition, bien que parfois des tests complémentaires peuvent être nécessaires, comme une radiographie, une échographie ou des tests sanguins.

En complément, le médecin pourrait demander de tenir un calendrier mictionnel.

 

Astuces contre l’incontinence réflexe:

  1. Manger sainement et rester bien hydraté aident à améliorer les symptômes de l’incontinence. En complément, il est important d’éviter l’alcool, les boissons contenant de la caféine et la nourriture épicée autant que possible.
  2. Les protections d’incontinence peuvent rendre le quotidien d’une incontinence réflexe plus confortable, car ils protègent contre les fuites, limitent les odeurs désagréables et réduisent le risque de dermatites associées à l’incontinence (DAI).
  3. Les personnes ne pouvant pas vidanger leur vessie de manière autonome ont un risque plus élevé d’infections urinaires ou de problèmes rénaux. Un sondage urinaire régulier est quelques fois nécessaire pour évacuer l’urine résiduelle de la vessie.
  4. Dans certain cas, une intervention chirurgicale peut solutionner l’incontinence neurogène ou le problème sous-jacent du système nerveux. Mais à cause des risques de complications, cette option est rarement recommandée.

 

Les produits d’incontinence et l’incontinence réflexe

Il n’y a pas de produits d’incontinence spéciaux contre l’incontinence neurogène. Le choix du produit le plus adapté est déterminé en fonction : de la sévérité des fuites urinaires, de la taille du produit et du degré de mobilité du patient. Un(e) infirmier(e), un pharmacien ou le personnel soignant peut vous aider à vous orienter vers le bon choix. En complément, il est également possible de consulter les experts incontinence Abena pour des recommandations.

Abena-Frantex SA | www.abena-frantex.fr | info@abena-frantex.com | Tel: 03 44 65 68 80 | Fax: 0344 65 68 98 | 5 rue Thomas Edison - 60180 Nogent-sur-Oise - France | RC de Compiégne n. 998299804 | Capital Social: 1 032 750 €| Président Directeur Général / Directeur de Publication : Olivier Barbet-Maillot | Signaler un contenu Ilégal : report@abena-frantex.com
China,Denmark,France,Germany,Iceland,Netherlands,Norway,Poland,Russia,Slovenia,Sweden,United Kingdom,Unites States,Vietnam
cn,dk,fr,de,is,nl,no,pl,ru,si,se,gb,us,vn